sajafrance.fr

Sommaire du bulletin N° 271

Au sommaire du Bulletin n° 270 de la SAJA (Juin 2019) Plantes de Montagne & de Rocaille -

 Bulletin N271 octobre 2019

- Editorial Dominique Brochet La foire aux plantules au Jardin alpin du Lautaret - Compte rendu Thibault Casagranda - Plantes rapportées de la FAP SAJA Lautaret Dominique Brochet
Conférences - La Californie à travers ses plantes et ses paysages Stéphan Rémy
Voyages botaniques - Session botanique SAJA dans les Dolomites Monguelfo (Val Pusteria) 25 Juillet – 1er Août 2015 Jean-Louis Even
Dossiers
- Biodiversité, endémisme et civilisation : L’exemple de l’archipel hawaïen de 0 à 4205 m François Lieutier



Résumés des articles
La foire aux plantules au Jardin alpin du Lautaret : Un compte rendu des activités durant la journée du 13 juillet est dressé, accompagné de photos illustrant les phases de la rencontre. Il est suivi d’une présentation de quelques plantes rapportées par l’auteur.
La Californie à travers ses plantes et ses paysages : Compte- rendu d’une conférence faite le 21 novembre 2018, un voyage botanique en Californie nous conduit d’abord dans le parc du Yosemite, puis dans les White Mountains la Vallée de la mort, le Sequoia State Park et le King’s Canyon State Park avec une visite aux Feather Falls voisines. Le voyage se poursuit dans le Parc des Sequioa sempervirens et se termine par une visite au Jardin Botanique de l’Université de Berkeley. Au cours de ce périple, de nombreuses plantes étranges pour nous européens sont présentées ; beaucoup sont illustrées en photos.

Session botanique SAJA dans les Dolomites : Après une présentation générale des Dolomites (classées au patrimoine mondial de l’UNESCO), le programme du séjour avec ses itinéraires botaniques est détaillé.
Biodiversité, endémisme et civilisation : L’exemple de l’archipel hawaïen de 0 à 4205 m : La première partie de l’article est descriptive. Après un résumé des caractéristiques administratives, physiques, géologiques et climatiques des îles hawaïennes, elle présente les particularités de la diversité biologique et de l’endémisme des principaux groupes d’êtres vivants présents sur l’archipel. Ce sont surtout les taux d’endémisme qui constituent le phénomène biologique le plus spectaculaire (90% pour l’ensemble des espèces terrestres). La deuxième partie est explicative. Sont évoquées les intenses différentiations génétiques liées aux fortes pressions de sélection, la spéciation, les radiations évolutives. On aborde ensuite les mécanismes de la colonisation naturelle de l’archipel : conditions de ‘voyage’ et origine des espèces ‘colonisatrices’, devenir des espèces après leur arrivée sur les îles (impasse évolutive, cycle des taxons), tous phénomènes qui concourent à expliquer un grand nombre de particularités biologiques des espèces insulaires. De nombreux exemples sont donnés pour tous les aspects abordés dans l’article, choisis essentiellement chez les plantes à fleurs mais aussi chez les animaux pour montrer la généralité des phénomènes. L’impact de la civilisation fait l’objet d’un article ultérieur.